Truks en vrak

Accueil > 2011 > septembre > Emo, militant du Front national de résistance populaire assassiné au (...)

Emo, militant du Front national de résistance populaire assassiné au Honduras

| humanite.fr | vendredi 9 septembre 2011

vendredi 9 septembre 2011

Le PCF exprime son indignation et sa condamnation après le lâche assassinat commis contre Mahadeo Roopachand Sadloo, Emo, militant connu et apprécié du Front national de résistance populaire.

L’assassinat de ce proche du président Manuel Zelaya a lieu dans un contexte d’agressions, enlèvements et meurtres, contre des militants, restés jusqu’ici impunis. Vanessa Madariaga, l’une des dirigeantes de la résistance, a elle aussi été victime d’un enlèvement.

Ce crime est une nouvelle attaque contre la gauche hondurienne qui a perdu 200 de ses militants dans sa lutte pour la démocratie depuis le coup d’Etat de juin 2009. L’impunité dont les auteurs de ces crimes jouissent jusqu’ici met en doute la volonté du gouvernement de Portfolio Lobo de respecter jusqu’au bout les engagements pris lors des Accords de Cartagene qui devraient permettre le libre exercice des droits démocratiques du peuple du Honduras.

Le PCF réaffirme sa solidarité avec le Front de résistance populaire et avec le peuple hondurien dans leur lutte pour une véritable démocratie.

Parti communiste français
Paris, le 9 septembre 2011.


Voir en ligne : Honduras : le PCF condamne les attaques contre la résistance hondurienne

Messages

  • Faut-il rappeler alors au PCF que Mélenchon, en réponse à une question d’un journaliste portant sur les massacres de Tibétains par les Chinois avait eu l’aplomb de déclarer que le Tibet était chinois et que ce qui s’y passait était du ressort unique du gouvernement chinois, et que par conséquent on n’avait pas à s’en mêler ?
    Le PCF devrait réviser sa position vis-à-vis du Honduras et de ce qui s’y passe, ou alors réviser son inféodation à son nouveau chef Mélechon, afin d’éviter -une fois plus- d’avoir un discours incohérent...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.